On parle d’une bonne huile d’olive comme on parle d’un bon vin. Le sol, le microclimat de chaque terroir, les heures d’ensoleillement et la quantité de pluie aux différentes périodes de croissance des fleurs et des fruits sont des facteurs déterminants pour la qualité finale d’une huile d’olive, comme c’est le cas pour le vin.


 

 

 

Au-delà de la nature du sol et des facteurs climatiques, les techniques utilisées tant sur le terrain qu’à l’huilerie auront une influence marquante sur la qualité du produit final. De nos jours, dans certains cas, l’huile d’olive est encore fabriquée par des artisans qui possèdent des compétences particulières et savent transmettre l’amour de leur métier.