Agriculture

Semences et récolte de blé (tendre)

Fabrication de différentes variétés de farine (moulin)


Bellisario Umberto e Figli S.N.C.

Cereali & Concimi

Contrada Sant’Onofrio, 34
I – 66034 Lanciano (CH)
Tel : +39 0872 50 555

Connaître davantage l’entreprise


Les différences entre blé dur et blé tendre

La question à la diététicienne porte cette semaine sur la céréale la plus connue : le blé. Il n’y a pas UN mais PLUSIEURS blés. Plus précisément, il y a DEUX principales espèces de blé cultivées parmi des milliers de variétés.

Le blé dur et le blé tendre en font partie. On ne les utilise pas du tout de la même façon dans notre alimentation. Quelles sont les différences ?

Le blé dur

consommation mondiale de bléEntier ou plus ou moins concassé, le blé dur est utilisé pour faire de la semoule, du boulgour, du pilpil, des grains, des pâtes de toutes sortes, complètes ou raffinées.

Cocorico ! Le blé dur français est reconnu pour sa richesse en protéines végétales qui permet de fabriquer des pâtes de qualité.

Résultats : 75 % de la production est exportée pour constituer la base des semoules et des pâtes des fabricants du monde entier.

 

 


Le blé tendre (= le froment)

champ de bléC’est le blé utilisé pour faire de la farine.

Cette farine est elle même mêlée et utilisée pour fabriquer les pains (panification) et les produits de biscuiterie (pâtisserie, viennoiserie)

Le blé tendre est la première céréale produite en France, essentiellement pour la farine panifiable (58 % de la production). Il est aussi utilisé en alimentation animale (38 %).

Autres utilisations non alimentaires industrielles (grâce à l’amidon) : le papier, les cosmétiques, les produits pharmaceutiques et la production de bioéthanol.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *